Mon premier achat immobilier

Temps de lecture : 4 mn

Ça y’ est, vous êtes une personne responsable et indépendante, vous sentez qu’il est temps pour vous de vous lancer dans un projet d’achat immobilier! Que vous vous lanciez seule ou en couple, les quelques conseils suivants pourront vous aider à y voir plus clair.



 

Préparer son achat immobilier: la simulation

 

Pour commencer, avant de vous lancer, il est indispensable de faire un petit point sur votre situation professionnelle et les possibilités d’achat qu’elle vous permet. Pour cela, consultez votre conseiller clientèle en banque, ou mieux, un courtier en prêt immobilier. Le courtier, en plus d’être un spécialiste, travaille avec toutes les banques. Il pourra donc peut-être voir des possibilités là où votre banque n’en verra pas.

 

Le professionnel sera normalement en mesure de vous fournir une simulation de la somme que vous pourrez emprunter, avec le montant de la mensualité correspondante. Si un emprunt n’est pas possible pour le moment, il vous expliquera les aménagements à effectuer.

 

Si vous souhaitez avoir une première idée de votre budget avant de voir plus en détail avec un professionnel, des simulateurs de crédits existent en ligne partout sur internet.

Une fois connu votre budget et votre future mensualité, vous allez commencer à regarder comment celle-ci va s’intégrer dans vos dépenses courantes.



 

Bien gérer ses comptes pour mieux se lancer

 

Voyez maintenant comment se portent vos finances. Établissez un bilan de votre situation financières avant projet, et après un achat éventuel.

Pour cela, faites dans un premier temps un point sur la gestion de votre compte:

 

  • avez-vous l’habitude ou la capacité d’épargner tous les mois?
  • avez-vous de l’apport?
  • y’ a-t-il des anomalies sur votre compte (rejets de prélèvements, dépassement de découvert, etc..)
  • de combien avez-vous besoin chaque mois pour vos dépenses courantes en dehors de vos charges fixes?
  • quelles sont vos charges fixes actuelles?
  • quelles seront-elles après le projet (crédit immobilier vs loyer actuel)

 

NB: N’oubliez pas d’ajouter à vos futures dépenses la taxe foncière et les charges de copropriété. Renseignez-vous auprès du professionnel de l’immobilier que vous rencontrerez, ou de vos proches déjà propriétaires pour avoir une idée de ces charges.

Si vous constatez des anomalies sur vos comptes ou des difficultés à gérer vos finances, essayez de commencer à les réajuster 3 mois avant d’entamer des démarches pour rechercher un crédit immobilier. En effet, une banque vous demandera 3 mois de relevés de compte avant de vous financer un achat immobilier.

 

La recherche du bien

 

En fonction du budget que l’on vous aura défini, vous pourrez commencer à rechercher un bien.

Gardez en têt qu’il existe certains avantages pour les primo-accédants (le prêt à taux zéro dans le neuf par exemple), ou pour les ménages aux revenus modestes (renseignez-vous sur les plafonds).


Votre conseiller bancaire ou votre courtier doivent vous évoquer tout cela. Si ce n’est pas le cas, n’ayez pas peur de demander, cela peut considérablement impacter votre capacité d’emprunt.

 

Si vous hésitez entre l’ancien et le neuf, voici quelques éléments de comparaison:

 

AncienNeuf
Frais de notaire7,5 – 8%2,5 – 3%
Prêt à Taux zéroNon éligibleSelon revenus
Exonération taxe foncièreNon éligible2 ans dans certaines zones
DisponibilitéImmédiateAprès la construction
TravauxPotentielsRien à prévoir
Consommation énergétiqueÉlevéeFaible

 

La demande de financement

 

La demande de prêt ne peut s’effectuer qu’après avoir trouvé un bien et signé le compromis de vente.

En effet, contrairement aux idées reçues, vous ne disposez pas d’une enveloppe de crédit prêtée avant l’achat.


Le crédit immobilier est un emprunt affecté. C’est à dire qu’il est destiné au financement d’un logement précis que vous avez déjà réservé. Il est versé directement au notaire qui effectue le transfert de propriété entre le vendeur et l’acquéreur. Les fonds ne transitent jamais par vous.

 

Si pour une raison ou pour une autre l’opération est annulée, votre demande de prêt sera annulée également, et vous devrez en initier une autre lorsque vous aurez trouvé un nouveau bien à acquérir.

 

A savoir lors d’un achat immobilier

 

  • Vous devrez souscrire une assurance emprunteur qui vous couvre en cas de décès, invalidité et incapacité de travail
  • Vous devrez payer des frais de garantie pour environ 1% de la somme empruntée
  • Votre employeur peut parfois vous prêter une certaine somme en complément (prêt 1% patronal), renseignez-vous
  • Le taux dépend de la durée du crédit et de vos revenus
  • Le montant total de vos charges de crédit (hors assurance) ne doivent pas excéder 33% de vos revenus en principe

 

Vous avez vécu ou vivez vous-même cette situation? Vous vous retrouvez ou au contraire pas du tout dans cet article? Partagez votre expérience ou votre avis en commentaires!

Ceci vous a été utile? Pensez à le partager!

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Cet article a été rédigé par

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cet article a été rédigé par

  • Sport du jour

    Mon sport du jour

  • Newsletter
    Abonnez-vous pour être informée des derniers tests, articles, et plus…!.

  • Livraison offerte
    à partir de 15€

    Découvrez notre toute nouvelle boutique de vernis semi permanents

    Vernis semi-permanent prune