J’arrête d’emprunter de l’argent à mes proches!

Temps de lecture : 5 mn

Vos petits problèmes d’argent vous conduisent régulièrement à demander à votre entourage de vous dépanner et à leur emprunter de l’argent. Aujourd’hui, vous devez tous les mois de l’argent à droite à gauche, ou pire, vous vous êtes fâchée avec des amis à cause de cette habitude.

Et si vous vous en débarrassiez?



Empruntez-vous (trop) facilement à votre entourage?

 

Tout d’abord, notez que chaque personne a une attitude très différente concernant le fait d’emprunter de l’argent à son entourage.

 

Certaines personnes vont avoir tendance à demander de l’argent très facilement à leurs proches, dés qu’ils sont un peu serrés en fin de mois par exemple, partant du principe que de toutes façons, ils vont le rendre.

Il s’agit souvent de petites sommes (50-150€).

 

D’autres ne demandent pas de petits dépannage, mais n’ont pas de mal à solliciter leurs proches pour une grosse dépense nécessaire.

 

Enfin, il y’ a ceux à qui cela ne viendrait pas à l’esprit, et qui cherchent d’abord par tous moyens de se débrouiller avant d’emprunter à leurs proches.

Très souvent, ceux-ci ont plutôt tendance à faire attendre leurs créanciers en cas de difficulté, quitte à avoir des majorations.




Autant pour certains il s’agit d’un principe, autant pour d’autres, il n’y penseraient même pas, cela ne fait tout simplement pas partie de leur fonctionnement.

 

 

Dans quelles circonstances vous retrouvez-vous à emprunter de l’argent?

 

 

a – Vous êtes excessivement dépensière

 

Si vous sollicitez parfois vos proches en cas de petits soucis de trésorerie, il est important de vérifier vos priorités. En effet, vous devez faire en sorte que celles-ci soient cohérentes.

Exemple: vous êtes accro au shopping et vous vous trouvez serrée niveau budget à chaque fin de mois.

Dans ce cas, il est absolument injuste de demander à un proche de se priver quelques jours d’une somme d’argent pour palier à votre insouciance.

 

 

En effet, admettons que vous demandiez à un proche 100€ pour faire vos courses parce que votre carte ne passe plus vers le 20 du mois. S’il reste 200€ sur le compte de celui-ci, il vous les prêtera pour ne pas vous laisser mourir de faim.





Mais peut-être que sans cet emprunt, celui-ci aurait utilisé cette somme pour se payer un petit plaisir le week end suivant (restaurant, spa, commande Amazon). Ou aurait tout simplement l’esprit plus tranquille sur ses prochaines courses.

Prenez donc conscience que lorsque vous vous mettez dans le besoin en dépensant 500€ en shopping dans le mois, et que vous sollicitez ensuite vos proches pour vous dépanner,  vous lui demandez de supporter sur SA trésorerie VOS excès en shopping.

Vous lui demandez donc indirectement de réadapter ses dépenses du mois pour vous, et de faire passer vos loisirs avant ses besoins.

 

Cela peut créer des tensions si ce type de situations se multiplient.

 

Certains ont tendance à penser à tort qu’à partir du moment où ils vont rembourser, ils peuvent emprunter de l’argent sans se justifier.

Débarassez-vous de ce type de principe.

Une personne est en droit de savoir, lorsque vous lui demandez de l’argent, si vous en avez réellement plus besoin qu’elle dans les prochains jours.




b – Vous avez des revenus modestes

 

Si, à l’inverse, vous vivez des fins de mois difficiles sans pour autant dépenser beaucoup pour le plaisir, il est plus légitime d’emprunter parfois à vos proches.

 

Tentez simplement de ne pas en faire une habitude, sauf si vous avez dans votre entourage un proche avec une situation très confortable.

Privilégiez le fait de solliciter votre famille si possible, plutôt que vos amis dans un premier temps.

 

En effet, ce type de demandes doivent d’abord être de la responsabilité de votre famille, avant vos amis.

De plus, les emprunts d’argent entre amis peuvent souvent amener à des tensions pouvant rompre ces amitiés.

Les raisons peuvent être diverses (oubli de rendre la somme, délai de remboursement trop long, refus de vous dépanner).

 

Enfin, si vos soucis de trésorerie sont récurrents, peut-être que vos dépenses mensuelles ne sont pas adaptées à vos revenus. Tachez peut-être de réfléchir à changer de source de revenus, ou à vous alléger de certaines dépenses mensuelles.

Si cela n’est pas possible, renseignez-vous sur les diverses aides ou les solutions existantes de compléments de revenus.




Les bons comptes font les bons amis

 

Si par nécessité vous vous retrouvez malgré tout à emprunter de l’argent à un proche, quelques règles s’imposent.

 

Tout d’abord, respectez les délais.

 

Si vous avez annoncé un remboursement le lundi suivant, tenez-vous y.

N’attendez pas que la personne revienne vers vous pour le réclamer.

Vous la mettriez dans la situation délicate de vous demander de lui rendre de l’argent, alors que cela était convenu.

 

De la même façon, veillez à rendre la bonne somme.

 

Ne faites pas semblant de vous tromper sur le montant.

Gardez bien en tête qu’une personne qui vous a prêté de l’argent SAIT combien elle vous a prêté. Si elle ne vous dit rien, ne partez pas du principe qu’elle n’a pas remarqué qu’il manquait 10€.

Même pour une petite somme (5€ par exemple), bien que cela ne change probablement rien à sa vie, et même si la personne ne vous dit rien à la réception du montant erroné, vous passerez pour quelqu’un qui n’est pas réglo. Surtout si cela se produit plus d’une fois.

Ce qui est dommage pour une si petite somme.

 

Emprunter des sommes importantes

 

Si vous devez faire face à une grosse dépense, privilégiez les organismes tiers plutôt que vos proches. C’est plus sécuritaire pour vous et vos proches.




En effet, il existe des assurances sur les crédits, qui pourraient garantir vos remboursement à la banque en cas de perte d’emploi ou de soucis de santé par exemple. En empruntant de l’argent à votre meilleur ami, ce sera différent.

Par ailleurs, l’aspect régulier d’un échéance avec prélèvement automatique vous impose une discipline que vous n’auriez peut être pas avec vos proches.

 

Vous pouvez solliciter pour cela votre banque, ou opter pour des paiements en plusieurs fois.

Attention toutefois à ne pas tomber dans le piège des crédits à la consommation et du surendettement.

L’avantage réside simplement dans le fait de ne pas démunir temporairement un proche pour vos besoins. Mais l’accès au crédit ne doit pas être systématique.

 

Le meilleur moyen de ne plus se trouver en position d’avoir à emprunter de l’argent reste l’épargne.

Tentez chaque mois de mettre une petite somme sur un livret de façon automatique et en début de mois afin de pouvoir gérer seule vos besoin de trésorerie.




Vous avez vécu ou vivez vous-même cette situation? Vous vous retrouvez ou au contraire pas du tout dans cet article? Partagez votre expérience ou votre avis en commentaires!

 

Ceci vous a été utile? Pensez à le partager!

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on email

Cet article a été rédigé par

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cet article a été rédigé par

  • Sport du jour

    Mon sport du jour

  • Newsletter
    Abonnez-vous pour être informée des derniers tests, articles, et plus…!.

  • ABONNE TOI

    A la Newsletter pour ne rien rater des derniers tests, articles et conseils!