Meghan Markle s’exprime elle aussi sur le Black Lives Matter

Discours de Meghan Markle pour soutenir le Black Lives Matter
Temps de lecture : 5 mn

Les récents évènements autour de la mort de Georges Floyd sont actuellement sur toutes les lèvres. Meghan Markle, comme de nombreuses stars y sont invitées chaque année, a pris la parole pour la cérémonie de fin d’année de sa ville natale, Los Angeles.

Dans son discours, Meghan Markle s’adresse à son ancien lycée

 

La duchesse Meghan Markle n’est pas présente sur les réseaux. Cependant, elle est le premier membre de la famille royale à s’exprimer sur les manifestations de Black Lives Matter. Et d’une manière poignante et impactante.

La duchesse de Sussex a prononcé un discours virtuel à son lycée de Los Angeles ce 04 juin 2020.

Le Immaculate Heart High School est un lycée privé, réservé aux filles.

 

 

Dans ce puissant discours d’ouverture, Meghan a appelé la jeunesse à l’action.

 

Par ailleurs, elle y parle sans tabou de sa propre expérience des émeutes de Los Angeles en 1992.

Meghan exprime ses attentes élevées envers les jeunes diplômés. Elle leur demande en effet de se joindre à la lutte pour mettre fin à l’injustice raciale et aux violences policières.

 

“Je ne savais pas trop ce que je pouvais vous dire”

 

A-t-elle commencé dans son discours.

 

“Je voulais employer les bons mots. Et j’étais vraiment nerveuse à l’idée de ne pas le faire, ou que cela serait mal interprêté, et j’ai réalisé que la seule mauvaise chose à dire était de ne RIEN dire. “

 

Comme une vidéo vaut mieux que 1000 mots, voici la vidéo du discours de Meghan Markle. Vous en trouverez la traduction ci-dessous.

 

Traduction en français du discours de Meghan Markle

 

“Immaculate Heart High School class of 2020, depuis ces deux dernières semaines, je comptais vous dire quelques mots pour votre remise des diplômes et comme nous l’avons tous vu au cours des dernières semaines, ce qui se passe dans notre pays et dans notre état et dans notre ville natale de LA a été absolument dévastateur.

Et je ne savais pas trop ce que je pouvais vous dire. Je voulais employer les bons mots. Et j’étais vraiment nerveuse à l’idée de ne pas le faire, ou que cela serait mal interprêté, et j’ai réalisé que la seule mauvaise chose à dire était de ne RIEN dire.

Parce que la vie de George Floyd importait, et La vie de Breonna Taylor était importante, et la vie de Philando Castile était importante, et la vie de Tamir Rice était importante, tout comme tant d’autres personnes dont nous connaissons les noms et dont nous ne connaissons pas les noms. Stephon Clark. Sa vie était importante.

Et je repensais à ce moment en deuxième année au lycée.

J’avais 15 ans, et comme vous le savez, la deuxième année est l’année où nous faisons du bénévolat, ce qui est une condition préalable à l’obtention du diplôme. Et je me souviens que l’une de mes professeurs, Mme Pollia, m’a dit avant de partir pour une journée de bénévolat: «Souviens-toi de toujours mettre les besoins des autres au-dessus de tes propres peurs.

Cela est resté avec moi tout au long de ma vie, et j’y ai pensé plus que jamais la semaine dernière.

Donc la première chose que je veux vous dire, c’est que je suis désolée. Je suis tellement désolée que vous deviez grandir dans un monde où ces choses existent encore.

 

J’avais 11 ou 12 ans quand j’allais commencer Immaculate Heart High School à l’automne, en plein dans les émeutes de L.A., qui ont également été déclenchées par un acte de racisme insensé.

Et je me souviens du couvre-feu, et que je me suis précipitée chez moi. Et sur le chemin de ma maison, j’ai vu des cendres tomber du ciel, j’ai senti la fumée et j’ai vu la fumée sortir des bâtiments. J’ai vu des gens sortir des bâtiments avec des sacs et des butins.

Je me souviens avoir vu des hommes à l’arrière d’une fourgonnette tenant des fusils et des armes. Je me souviens être arrivée à la maison et avoir vu l’arbre, qui avait toujours été là, complètement carbonisé.

Et ces souvenirs ne disparaissent pas.

Et je n’aurais jamais imaginé qu’à 17 ou 18 ans, l’âge que vous avez maintenant, vous auriez à vivre une version différente de ce même évènement.

C’est quelque chose que vous devez comprendre mais comprendre comme une leçon d’histoire, non comme votre réalité.

Je suis donc désolé d’une manière que nous n’avons pas amené le monde à l’endroit que vous méritez qu’il soit.

L’autre chose dont je me souviens de cette époque est la façon dont les gens s’unissaient. Et nous le voyons en ce moment. Nous le constatons du shérif du Michigan au du chef de la police de Virginie. Nous voyons des gens solidaires; nous voyons des communautés se rassembler et s’élever.

Et vous allez faire partie de ce mouvement.

Je sais que ce n’est pas la cérémonie que vous envisagiez. Et ce n’est pas la célébration que vous avez imaginée. Mais je sais aussi qu’il y a autre moyen de visualiser cela pour vous et de ne pas le voir comme la fin de quelque chose mais plutôt de voir cela comme le début de vous, en exploitant tout le travail, toutes les valeurs, toutes les compétences que vous avez incarnées au cours des quatre dernières années.

Et maintenant vous avez canalisé tout cela.

Maintenant, tout ce travail peut être activé. Vous pouvez maintenant participer à la reconstruction.

Et je sais que parfois les gens disent combien de fois devons-nous reconstruire?

Eh bien, vous savez, nous allons reconstruire et reconstruire et reconstruire jusqu’à ce que tout tienne debout. Parce que lorsque les fondations sont brisées, nous aussi.

 

Vous allez diriger avec amour, vous allez diriger avec compassion, vous allez utiliser votre voix. Vous allez utiliser votre voix d’une manière plus forte que vous ne l’avez jamais fait, car la plupart d’entre vous ont 18 ans ou vous allez avoir 18 ans, alors vous allez voter.

 

Vous allez avoir de l’empathie pour ceux qui ne voient pas le monde à travers le même objectif que vous, car avec un esprit aussi diversifié, dynamique et ouvert que les enseignements à Immaculate Heart vous transmettent, je sais que vous savez que la vie des Noirs est importante .

Je suis donc déjà impatiente de voir de ce que vous allez faire dans le monde.

Vous êtes équipés, vous êtes prêts; nous avons besoin de vous, et vous êtes prêts.

Je suis si fière d’appeler chacun de vous un ancien élève, et j’ai tellement hâte de voir ce que vous allez faire.

Sachez que je vous encourage tout au long du chemin. Je suis exceptionnellement fière de vous, et je vous souhaite d’énormes félicitations aujourd’hui, le début de tout l’impact que vous allez avoir dans le monde en tant que leaders que nous attendons tous si impatiemment.

Félicitations, mesdames, et merci d’avance.”

 

Ceci vous a été utile? Pensez à le partager!

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Cet article a été rédigé par

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cet article a été rédigé par

  • Sport du jour

    Mon sport du jour

  • Newsletter
    Abonnez-vous pour être informée des derniers tests, articles, et plus…!.

  • Livraison offerte
    à partir de 15€

    Découvrez notre toute nouvelle boutique de vernis semi permanents

    Vernis semi-permanent prune