Julie Graziani, nommée femme la plus bête de France

Temps de lecture : 4 mn

Il s’agit de la seconde fois qu’elle fait le buzz sur les réseaux sociaux: Julie Graziani a encore dérapé. La jeune chroniqueuse sur le 24h Pujadas de LCI a depuis été considérée unanimement comme la femme la plus stupide de France sur les réseaux sociaux.

 

Premier dérapage de Julie Graziani

 

Pour ceux qui découvriraient la jeune femme, il faut savoir que celle-ci n’en est pas à son coup d’essai.

En effet, Julie Graziani avait déjà fait l’objet de critiques très vives en 2017, lors d’une sortie sur Arte. Lors de ce débat, celle-ci comparait l’avortement d’un fœtus atteint de trisomie au fait d’avorter parce que son enfant est noir. Des propos aussi choquants que stupides.


Julie Graziani compare les noirs aux trisomiques (Arte 28 minutes)Zapping Vidéo

 

Chère Julie Graziani, peut-on réellement ignorer que l’enfant que l’on porte a des chances de naître noir…?

Le fait d’être noir devrait-il être considéré comme un handicap?

Argumentaire étonnant de la jeune femme pour s’exprimer contre l’avortement de fœtus atteints de trisomie…

 

 

Si vous avez des problèmes dans la vie, vous les avez choisis

 

C’est en gros ce que nous explique cette fois-ci Julie Graziani, en nous expliquant avec tout son aplomb qu’une femme au Smic seule avec des enfants et qui galère n’avait qu’à pas divorcer.

Et tout cela après avoir précisé qu’elle ne connaissait pas le parcours de cette femme.

Et bien justement Julie, le problème se situe peut-être ici.

 

« Si on est au Smic, il ne faut pas divorcer»
La jeune chroniqueuse semble totalement ignorer que certaines femmes sont veuves, battues, ou tout simplement quittées par leur conjoint.

 

En effet, pour elle, tout serait une question de choix.

 

 

La twittosphère, unanimement atterrée par ces propos semblant venir tout droit d’un monde parallèle, n’est pas tendre.

 


On peut ainsi lire la colère et l’indignation des internautes, taxant tour à tour la jeune femme d’être stupide ou abjecte.

 

 

La secrétaire d’état pour l’égalité femmes-hommes, Marlène Schiappa a fait connaître son indignation via un tweet:

Les “excuses” de Julie Graziani

 

Après le raz-de-marée d’indignation qui a secoué la toile, Julie Graziani s’est sentie obligée de présenter un semblant d’excuses.

 

Seulement, ces excuses, qui ont été jugées plus méprisantes encore que les propos d’origine ont été massivement rejetées par le public.

 

 

Celles-ci étant condescendantes, et même un brin sarcastiques n’ont fait que rendre la jeune femme plus détestable pour certains.

 


Celle-ci en effet, réitère son propos, en continuant d’affirmer que tout est question de choix.

 

Julie Graziani, franc-tireur de l’extrême droite

 

D’après Clément Viktorovitch, lors de son intervention dans Clique sur Canal +, il ne s’agit pas d’un dérapage.

Le jeune homme y voit une stratégie politique d’extrême droite.

Elle ferait l’apologie d’idées radicales et outrancières afin que par la suite, les idéologies voisines, mais plus nuancées soient acceptées du grand public.

Et vous, que pensez-vous sur le sujet? Êtes-vous choquée? Pensez-vous qu’il s’agisse de bêtise ou bien d’une stratégie réflechie de l’extrême droite?

Donnez vos avis en commentaires!

Ceci vous a été utile? Pensez à le partager!

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Cet article a été rédigé par

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cet article a été rédigé par

  • Sport du jour

    Mon sport du jour

  • Newsletter
    Abonnez-vous pour être informée des derniers tests, articles, et plus…!.

  • Livraison offerte
    à partir de 15€

    Découvrez notre toute nouvelle boutique de vernis semi permanents

    Vernis semi-permanent prune